Monthly Archives: avril 2011

Plongée de nuit : Figuerolles… le Lembeh local

Donzelle à nageoire noire

Donzelle à nageoire noireBien que je connaisse maintenant la calanque de Figuerolles, pour l’avoir plongé en long, en large et en travers, j’en ai conclu une chose hier soir alors que je m’immergeais une nouvelle fois avec Oriol… Lembeh devrait se dire Figuerolles en français ! Pour cette deuxième plongée depuis la semaine dernière, nous avons voulu nous focaliser un peu plus sur le sable… là où nous trouvions la semaine dernière le fameux serpenton, et la donzelle… Et hier soir, ils étaient bien là…

Nous attendons une nouvelle fois sur le parking, que le soleil se couche complètement, pour dévaler les 88 marches menant aux riches eaux de la calanques. Eaux que nous retrouvons avec une température encore un peu plus agréable… à la surface et sur une dizaine de mètres, l’ordinateur affiche fièrement 17° !

A peine immergés, un congre des Baléares nous accueille ! Celui qui ressemble tant à la donzelle, mais qui se distingue par son corps un peu plus long et fin, et l’absence totale de barbillon… Sinon, même combat ! En quelques secondes, le voici s’insérant dans le sable par la queue, pour ne laisser dépasser que sa tête.

Pour le reste, je ne vais pas m’étendre comme sur le dernier billet… Tout le monde était là : poissons en livrée nocturne, poulpes petits, grands, communs ou à longs bras, coquillages et crustacés ! Donc outre les photos d’hier soir , j’ai aussi monté un petit film mixant nos rencontres lors de ces deux plongées…

Action !

Des articles qui pourraient vous intéresser :

Plongée de nuit : overdose Bio à Figuerolles !

Ophisurus serpensY’a des moments comme ça, où l’on se prépare une petite plongée un peu au feeling, surtout au dernier moment, avec un pote, et l’aventure commence… Me voici parti hier soir avec Oriol, à l’heure où d’autres plongeurs font peut-être une crise de foie d’avoir mangé trop de chocolats en ce weekend pascal. Rdv 20h30 sur le parking de la calanque de Figuerolles… les phares et batteries chargés à bloc ! La météo est nickel et la température agréable.

On laisse filer tranquillement les dernières lueurs du jour et arrivons au bord de l’eau alors qu’il fait nuit noire… Oriol, il est un peu comme moi, capable de s’extasier un quart d’heure sur la petite crevette qui se cache entre les tentacules de l’anémone, avec pour objectif de ramener une belle photo, témoignage de notre belle Méditerranée.

Nous décidons de partir sur le côté gauche de la calanque, et partons nous immerger près de l’îlot. A peine le temps de mettre la tête sous l’eau, qu’un petit calamar détale sous mes palmes… Décidément, le jour où je l’aurai tiré le portrait à celui-là, on sabre le champagne ! Qu’importe, la messe est dite, et ce départ de plongée nous donne de l’espoir…

Bonne nouvelle, la visibilité, semble bonne, est la température ne descend pas en-dessous de 15° ! Le temps de penser à ces paramètres, et une jolie seiche apparaît… rien de surprenant ici. Mais la voici en quelques instants se trémoussant devant nos objectifs ! La séance photo dura bien cinq minutes, alors que l’on y mit fin, et laissa la belle seule reprendre ses activités nocturnes.

Des articles qui pourraient vous intéresser :

Plongée Côte-Bleue : le Grand Nid à Sausset-les-Pins

Trypterygion jaune

Trypterygion jauneLa Côte-Bleue recèle de nombreux petits spots de plongée, directement accessible du bord, et qui conviennent souvent aux plongeurs débutants. C’est aussi le genre de spot parfait pour le plongeur bio. Peu de fond, des reliefs variés avec de nombreuses failles, trous, surplombs etc… où généralement la vie abonde. Et lorsque l’été est là, et que l’Océan Méditerranée veut bien nous offrir une eau à température presque tropicale, alors c’est l’occasion de frôler les 2h d’immersions et de faire le plein de photos…  :-P

Les collègues du site Marseille à palmes signalaient une zone plongeable à deux pas du Petit nid et de Jardins de Sausset, que j’explore régulièrement. Juste au niveau de l’anse du Grand Nid. Me voilà en route avec Minimouss en ce weekend chaud et ensoleillé (enfin !) pour voir ce que ça donne !

Une mise à l’eau facile, un peu de palmage sur une bonne centaine de mètres dans très peu de fond. La plongée se fait le long d’un tout petit tombant haut de 2 ou 3m dans lequel on va trouver des failles plutôt bien garnies. Pas plus de 10 m de profondeur, mais pas mal de choses à voir. Limaces de mer, poissons de roches, et même un belle langouste . C’est vraiment le spot idéal pour une plongée « pépère » !

Attention toutefois, veillez à emporter un parachute, les Jet-skis patrouillent…

Des articles qui pourraient vous intéresser :

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On GooglePlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeCheck Our Feed

Abonnez-vous aux articles !

Sponsors

PARTENAIRES

  • Plongimage
  • DYRON
  • ISOTTA
  • RECSEA
  • Chercheurs d'eau

Le Mag’ Scuba People

LE MAG'