Matériel plongée Matos à la Une

Phare de plongée ORION made in Marseille !

L’EXCELLENCE ! C’est ce que Plongimage recherche avec le phare de plongée ORION, avec ses 6000 lumens. Compact, robuste, il est même fabriqué en France !

Phare de plongée ORIONQue vous soyez simples amateurs ou vrais professionnels en vidéo sous-marine, vous allez être comblés ! Vous savez certainement à quel point l’éclairage peut être important en plongée et si vous êtes à la recherche d’un phare de plongée puissant et compact, ce qui suit devrait vous faire saliver. Le nouveau phare de plongée ORION sortie en début d’année 2015 est clairement là pour faire office de référence !

6000 ! Non, ce n’est pas son prix, mais tout simplement la puissance en lumens déployée par ce phare d’à peine 16cm de long pour 6cm de diamètre. Et hormis sa puissance (ce qui caractérise en général en premier lieu un phare), celui qui accompagnera peut-être vos futures plongées a tout pour plaire.

phare de plongée ORION

Orion, un phare de plongée puissant et solide !

A commencer par sa fabrication, avec un corps composé d’une partie centrale en aluminium anodisé, sur laquelle viennent se rajouter à l’arrière un variateur de lumière en POM, et à l’avant une LED unique de 200W, délivrant 6000 lumens, et protégée par une épaisse couche de résine. Au milieu du corps en aluminium se trouve un pas de vis sur lequel est vissée une rotule 25mm permettant de fixer facilement le phare de plongée à l’aide de clamp, sur un bras ou au dessus d’un caisson.

Il n’y a pas à dire, dès lors que l’on prend l’Orion dans les mains, la robustesse du phare saute aux yeux. Le variateur de lumière à l’arrière s’actionne très facilement puisque c’est en fait une bague du diamètre du phare et dont le bord est cranté pour une meilleure accroche. Celle-ci permet de régler la puissance de 0 à 100% sans cran, on règle ainsi l’intensité exactement à la puissance souhaité ! L’angle d’éclairage est de 105°, évidemment sans point chaud pour une image éclairée de manière homogène. La température de couleur est de 5000° (en clair une teinte légèrement chaude). La batterie LiFe embarquée à l’intérieur du phare procure une confortable autonomie de 52min à 100%.

La robustesse du phare lui donne une étanchéité de 200m et peut donc vous accompagner sur les plongées les plus techniques. La recharge se fait via une prise externe située à l’arrière du phare, et protégée par un bouchon vissé. Il n’y a donc aucune ouverture du phare, réduisant considérablement les risques de noyade. Le chargeur rapide fournit avec le phare, permet de le recharger pleinement en 2h30.

Un phare de plongée made in Marseille !

Enfin, et c’est également la grande force de ce phare, celui-ci a été conçu, fabriqué et assemblé à … Marseille ! A l’heure où le contexte social et économique est mal en point, il est bon de mettre le savoir-faire français et européen en avant.

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse pour une immersion en compagnie de l’Orion, que vous trouverez en vente chez Plongimage :

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  • « La batterie LiFe embarquée à l’intérieur du phare procure une confortable autonomie de 52min à 100%. »
    Perso Je trouve ça plutôt juste comme autonomie. Certes à 100 % mais quand même. Je fais des plongées de nuit en lac et je ne me vois pas terminer sur une lampe de secours à chaque plongée.
    Après c’est vrai il faut regarder le rapport puissance d’éclairage/autonomie pour voir si finalement la puissance la plus utile (propre à chaque plongeur et chaque plongée) permet d’avoir une autonomie d’éclairage adéquate à la plongée prévue.
    J’espère pouvoir la tester un jour pour me faire une idée plus précise.
    @+
    Bonnes plongées.
  • Bonjour ! Et merci pour cette réponse 😉 Ça demande justement une petite explication histoire que ce soit clair pour tout le monde.
    Nous parlons ici d’un phare de 6000 lumens. Etant adepte des plongées de nuit, je peux dire par expérience que c’est énorme pour éclairer de nuit. On va donc se situer la majeure partie du temps entre 20 et 50% en puissance, c’est largement suffisant pour se balader la nuit. Et à cette puissance nous serons encore au-dessus de la plupart des phares utilisés par la plupart des plongeurs la nuit (souvent entre 1000 et 1600 lumens).
    Par exemple, à 50% nous obtenons une autonomie de 104 minutes. A 30%, on passe à plus de 170 minutes ! Et à 30%, la puissance reste de 1800 lumens ! Quand on sait qu’un phare de 1000 lumens permet déjà d’être largement à l’aise la nuit 😉
    Alors, convaincu ?
    Bonne journée à vous !
  • Encore des nouveaux phares de plongée ? C’est étonnant j’ai du mal à comprendre … le marché est tout petit, malade donc les volumes très bas… ou est le modèle économique ?
  • Bonjour, il s’agit d’un phare haut de gamme, très puissant, né du savoir faire d’une petite entreprise marseillaise. L’idée est de proposer un excellent produit « made in France » répondant à un usage expert ou professionnel. Dès janvier, il y aura un deuxième modèle plus compact, moins puissant (3500lm tout de même) et donc plus abordable.
87

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.