A la Une ! Biologie marine Destinations à la Une Voyage plongée

Plongée aux Philippines : Cabilao, ses coraux, ses merveilles

Shallow water in Cabilao

Coraux de CabilaoAprès vous avoir présenté le petit paradis qu’est Cabilao dans l’article précédent, venons-en au vif du sujet ! Car lorsqu’on vient ici, c’est bien pour une chose: la plongée sous-marine. Ou alors un grand besoin de repos et de calme ! Je savais qu’on trouverait de beaux fonds marins en venant ici. Je me trompais un peu… les fonds sont carrément incroyables, avec notamment des récifs coralliens en grande forme ! (Read this article in English !)

En barbotant, dès le premier jour de notre arrivée, devant le Cabilao Beach Club, histoire de se détendre un peu après ce long voyage, je compris rapidement que nous trouverions des merveilles lors de nos plongées. Mais c’était un peu en omettant que nous nous trouvions dans le triangle de corail, la région du monde qui abrite la plus grande biodiversité marine: 30% de la totalité des récifs coralliens de la planète, les 3/4 des espèces de coraux constructeurs, plus de 35% des espèces de poissons des récifs… rien que ça !

Le centre de plongée: Le Cabilao dive center de Sea Explorers

Sea Explorers est un opérateur de plongée aux Philippines, et possède 4 centres de plongée (Cabilao, Malapascua sur Cebu, Dauin sur Negros, et Alona beach sur Bohol). Le centre possède tout le confort attendu par les plongeurs: bacs de rinçage (y compris pour le matériel photo et vidéo), étendoirs pour les combinaisons, les stabs et les chaussons, caisses personnelles pour ranger cotre matériel, et surtout un personnel au petits soins et toujours souriant ! D’ailleurs, ce que j’ai apprécié, c’est de voir que le personnel est constitué en grande majorité de Philippins, et ici, de Cabilao, y compris les guides de plongée. Et autant dire que ceux-ci sont doués pour repérer les petites bestioles que les plongeurs sont venus voir ! Voilà, un point qui me semble important car en venant ici, vous contribuerez directement à l’économie de l’île ! (Bien souvent, les centres embauchent des divemasters français, allemands, américains ou australiens…)

Les bateaux de plongée

Lorsqu’on arrive aux Philippines, le dépaysement opère très rapidement. Le climat, l’ambiance, la population chaleureuse, etc… Vous verrez que vous serez également dépaysés sur l’eau lorsque vous monterez sur ces grandes bankas de plongée ! Assez surprenantes au début, ces grandes pirogues typiquement philippines se révèlent parfaitement adaptées à la pratique de la plongée. Spacieuses, confortables, elles possèdent tout l’équipement à bord pour faciliter la vie des plongeurs: rangement, emplacements pour les blocs, toilettes, plateformes de mise à l’eau et une échelle de chaque côté qui descendent dans l’eau et permet de remonter en douceur et sans effort !

Sea Explorers - Diving Banka

Les plongées

La petite île de Cabilao, d’environ 8km², forme un plateau. Elle est entourée de falaise (10-15m de hauteur) qui plonge souvent directement dans l’eau où parfois sur une plage de sable blanc. L’île est entourée d’un plateau sableux, parfois recouvert de coraux, parfois d’herbiers. Puis une pente descend doucement vers les tombants qui entourent également l’île.

En ce qui concerne les plongées, on trouve plus d’une quinzaine de très bons spots autour de Cabilao. La plupart ont des profils similaires: on commence généralement la plongée le long d’un mur où l’on trouve une profusion de coraux, des gorgones, des éponges et toute la faune associée. Et puis on remonte sur la pente, pour terminer la plongée sur le plateau, généralement sur 5-6m de profondeur, sous la bateau. Et finalement c’est là que l’on passe le plus de temps : que ça soit dans un jardin de corail, où sur un herbier, la vie abonde partout ! Et les plongées sont (presque) illimitées en durée. Les guides vous demanderont de garder 30bars dans les bouteilles par sécurité. On peut donc aisément faire des plongées de 70 à 90min !

Côté faune, les plongeurs qui aiment observer la vie seront aux anges ! Certes il n’y a que très peu de “gros”, mais ce n’est pas pour cela que l’on vient ici. Quelques carangues, thons, tortues seront tout de même de passage… Par contre, regarder dans chaque partie du corail, dans les éponges, dans les crinoïdes, et les gorgones ! Et là, vous trouverez surement les nombreuses espèces de crevettes, nudibranches, crabes, poissons, sans compter les stars de la région, les hippocampes pygmées ! D’autres surprises attendent les plongeurs, et notamment à la tombée de la nuit, puisque c’est le meilleur moment pour observer les fameux poissons mandarins. C’est un vrai moment de bonheur de voir ces petits poissons, arborant leur robe colorée, s’élever au-dessus du récif pour s’accoupler, ne laissant que quelques secondes pour les observer !

Quelques spots de plongée de Cabilao

  • Current view : ce site peut se faire en dérivante selon les courants. On survole alors un magnifique jardin d’alcyonaires (brocoli coral) sur une trentaine de mètres de fond d’où on observe un banc de carangues, quelques calamars et une tortue. La fin de plongée se fait sur le plateau avec herbiers et coraux.
  • Fallen tree : un superbe plateau en pente douce avec fond de sable et de nombreuses patates de coraux. On y trouve beaucoup de nudibranches. La pente arrive sur un tombant sur lequel on peut observer l’hippocampe pygmée Hippocampus denise.
  • Gorgonian wall : peut-être LA plus belle plongée de Cabilao ! La plongée se fait sur 25m environ le long d’un magnifique tombant sur lequel, comme son nom l’indique, de grandes gorgones vous attendent ! Il est possible d’observer plusieurs espèces de poissons fantômes et H. denise. La fin de la plongée vous réserve un véritable aquarium dans quelques mètres d’eau où l’on ne sait plus où regarder tellement la vie abonde !
  • Lighthouse : plongée sur une pente couverte d’herbiers et de coraux. On y voit de nombreuses espèces comme Hippocampus bargibanti, mais aussi des poissons grenouilles.
  • South point : c’est une plongée assez différente des autres, avec un mur qui commence environ à 10m pour finir à 30m sur un fond plat sableux. Il y fait généralement plutôt sombre  en raison de l’exposition du tombant. Celui-ci est entrecoupé de grandes failles verticales, et petites grottes où se cachent de nombreux mérous et du corail noir.
  • Talisay pier : c’est ici que vous rencontrerez les poissons mandarins à la tombée de la nuit !
  • Bamboo reef : à 500m de la plage du centre ! Un très beau tombant avec des gorgones, antipathaires (coraux “fouet”), éponges… La plongée se fini sur le house reef devant le centre.
Les plongées sont accessibles dès le niveau 1 (ou Open Water) pour la plupart. Pas de difficulté particulière, les courant sont en général très faible (sauf sur Current view). Il faudra tout de même bien gérer sa flottabilité afin d’éviter de casser les coraux qui sont vraiment partout !
Maintenant, place aux photos ! Voici un premier diaporama présentant les différents paysages que vous rencontrerez autour de Cabilao :

Et voici quelques images de nos rencontres sous-marines ! Un petit échantillon car je reviendrai bientôt sur la faune extraordinaire que l’on rencontre aux Philippines !

Dans le prochain article, changement de décors… Direction Dauin sur l’île de Negros, avec une petite escale sur l’île de Balicasag !
Si vous voulez plonger aux Philippines :
New-Sea-Explorers-Philippines-Logo-Final

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ?

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  • Ca claque comme photos !
    Superbes ses plongées, tu as bien de la chance.
    Il faut que je te vois pour parler photos, je dois me réequiper. Les tiennes sont magnifiques.
  • Merci 😉 Oui j’ai encore le nez dedans ! Et la tête un peu (bcp) là-bas encore…
    Appelle quand tu veux on en discutera ! 😉
  • Le ” gros ” doit s’y trouver mais à mon avis il faut rester un long moment à scruter le bleu, et vu ta frénésie photographique c’est d’ores et déjà mission impossible. Je serai aussi objectif que Madame Leydet mère que je salue au passage,MA-GNI-FIQUE !
  • “Ta casser la baraque” avec ta serie des crabes à poil, à pois et nez pointu, galathée exotique, portrait de syngnathe…et j’en passe… et autres specimens tout aussi difficile a prendre… RRrrrrr la jalousie me gagne.
    Bon ca va pour cette fois-ci…je te pardonne
    AAaah j’allais oublier : BRAVO Anthony
  • LOL Merci Delphine 😉 C’est vrai qu’il faut batailler pour arriver à prendre ces petites bêtes en photos !
  • Merci de faire partager toutes ces merveilles! je reconnais la faune que j’ai pu admirer (trop rapidement) dans l’état de Sabah à Bornéo (Mabul,Sipadan…),logique…à quelques km des Philippines.
144

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.