Biologie marine Destinations à la Une Philippines Voyage plongée

Plongée aux Philippines : Balicasag, sur la route de Negros

Balicasag

Une semaine de plongée dans des récifs coralliens débordant de vie, se termine sur la petite île de Cabilao. Il est temps de dire au revoir à ce bout de paradis et de continuer la route en direction de l’île de Negros pour des plongées radicalement différentes, mais tout aussi passionnantes, à Dauin. Mais en attendant, nous faisons un stop sur la petite île de Balicasag… une des joies de l’organisation des transferts par Sea Explorers. (Read this article in English)

Après 1h30 de navigation sur la confortable banka, nous dépassons la plage d’Alona, et arrivons doucement devant Balicasag où plusieurs bateaux de plongée sont déjà installés. Il y a une sorte d’effervescence “tranquille” qui laisse comprendre que le spot est plutôt excitant !

Nous faisons la première plongée sur le site baptisé Black forest, en raison d’une abondance de corail noir. La plongée débute sur un plateau sableux à 5 ou 6m de fond. On y trouve des rochers colonisés par les coraux, un peu d’herbiers, où de gros nudibranches évoluent… Mais mon attention est rapidement captée par une sculpture titanesque. Je ne peux m’empêcher de m’éloigner un peu de la palanquée pour aller contempler une table d’acropore dont le diamètre devait certainement avoisiner les 4m !

Acropora

Qui sait depuis combien de temps, cette superbe construction que ces petits êtres coralliens ont édifié, trône sur ce plateau ? Certainement plusieurs siècles… Une chance que les bateaux n’utilisent pas les ancres ici !

Nous continuons et commençons à descendre sur la pente de plus en plus chargée en coraux, et bien sûr les branches de coraux noirs. Une tortue verte se détache dans le bleu et monte jusqu’à la surface se rafraîchir les poumons. Tout à coup, une masse géante et sombre avance vers nous ! Un nuage impressionnant, dans lequel des centaines de carangues à gros yeux nagent collées les unes contre les autres. Impressionnant vous dis-je ! Après quelques photos, j’adopte une nage que je ne saurais nommer, rampant le plus discrètement possible, limite en apnée, pour arriver sous le banc. Les grands poissons argentés continuent leur ronde à quelques dizaines de centimètres de mon masque, et je me sens presque carangue !  Après quelques seconde d’osmose avec le banc, je ressors tout aussi discrètement avant de mourir asphyxié !

Tortue verte à BalicasagAprès ce moment de bonheur, et quelques minutes supplémentaires sur le tombant, nous remontons sur le plateau pour un autre spectacle. Car en l’espace d’un quart d’heure nous croiserons pas moins de trois grosses tortues vertes, tranquillement posées pour brouter l’herbier. C’est en partie comme cela que l’on peut les reconnaître des tortues imbriquées, puisque l’une est plutôt végétarienne tandis que l’autre se nourrit essentiellement de coraux mous.  Les écailles préfrontales aident aussi : 2 grandes pour la tortue verte, 4 petites pour la tortue imbriquée. Et à taille adulte, la verte est plus grosse. Les voir s’occuper aussi paisiblement est une vrai chance. Malgré un léger courant, nous restons un moment à les observer. Avant de retrouver la surface…

BalicasagLa deuxième plongée se fera sur le site de Marine Sanctuary. Il y a en effet beaucoup de petites réserves marines et zones préservés dans la région. C’est sur un grand tombant que nous abordons le site, avec de nombreuses anfractuosités et petites grottes, qui abritent une multitude de poissons et une vie fixée abondante.

C’est une fois de plus émerveillés que nous remontons sur le bateau, en finissant la plongée au milieu des beroes, ces êtres translucides appartenant aux cténophores, qui ont la particularités d’agiter de minuscules rangées de cils et de créer de la lumière !

Une fois à bord, nous changeons d’embarcation, pour retrouver au bout de 2h30, la plage de sable noir de Dauin ! Des plongées bien différentes s’annoncent…

Mais en attendant, voici les photos de Balicasag :

Si vous voulez plonger aux Philippines :

New-Sea-Explorers-Philippines-Logo-Final

Vous avez aimé ?

Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Balicasag! Superbes photos et Merci pour le récit. Cela devait être top d’être au milieu du banc! La Carangue Gros Yeux, c’est la même que la Carangue Ignobilis, non?
  • L’épisode du banc de carangues restera un de mes meilleurs souvenirs de plongée ! Un vrai bonheur que de se faire accepter dans le banc…
    La carangue gros yeux c’est Caranx sexfasciatus… la carangue ignobilis est beaucoup plus grosse, jusqu’à 1.70m !
  • Salut Antony,
    Je reviens de l’île de Nusa Lembongan où j’ai passé ma certification SSI et vraiment c’était super chouette ! Du coup, vu que je suis encore en Asie pour un peu plus d’un mois (je suis au Vietnam pour l’instant), je me tâtais à aller aux Philippines pour tenter l’aventure de la plongée une nouvelle fois… Après avoir lu ton article, dur dur de résister ! Mais pourquoi résister 🙂 ?
    Si ça te tente d’aller jeter un œil, j’ai aussi écrit un article sur cette expérience pour permettre à d’autres novices comme celui que j’étais de se motiver à tenter l’aventure 🙂 http://desyeuxplusgrandsquelemonde.com/apprendre-la-plongee-a-bali-visite-dun-autre-monde
22

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.