Après une semaine de plongée sur la petite île de Cabilao, puis un passage à Balicasag avec ses tortues et ses carangues, nous voici à Dauin sur la grande île de Negros. Après avoir pris nos quartiers au sein du magnifique Pura Vida, nous voici prêt à découvrir des fonds marins bien différents… (Read in English)

Le Pura Vida dont je parlais dans l’article précédent, est situé à environ 10km au sud de Dumaguete, la principale ville locale. Nous sommes en plein coeur des Visayas, dont les îles abondamment recouvertes d’une dense végétation, sont d’origine volcanique. On le remarque d’ailleurs très vite en arrivant, plus qu’ailleurs, puisque le sable des plages est noir.

Le Sea Explorer PADI 5* Dive Center, a été récompensé à plusieurs reprise pour sa politique de formation professionnelle et d’emplois au sein de la communauté des plongeurs. La majorité des divemasters ici sont philippins (hommes et femmes) et bénéficient de réelles opportunités de carrière.

Venons-en maintenant à ce que vous attendez le plus j’imagine… les plongées ! Lorsque l’on arrive de Cabilao, et que l’on s’est habitué à ses récifs débordant de vie, on est un peu étonné en mettant ici la tête sous l’eau pour la première fois. La première vision que j’ai eu de Dauin underwater, c’était ça :

Black sand in Dauin

Autant dire que ça fait un drôle d’effet… où sont passés les coraux et l’explosion de vie qui les animait ?! La raison est tout simplement qu’ici, on fait principalement de la « muck dive » ! Sous ce terme technique, une autre façon de plonger. Pas de coraux et de spectacle en pleine eau, puisque ce sont des plongées qui se font essentiellement sur du sable noir. Ce sable où une multitude d’espèces incroyables vivent, en s’étant adaptées parfois de manière incroyable ! Il faut donc ouvrir l’oeil en permanence et parfois avoir un sacré sens de l’observation. Mais les guides expérimentés sont là, et décèlent tout ce que les plongeurs sont venus voir.

On s’aperçoit vite que ce désert n’en a que l’apparence. Dès les premiers coups de palmes, la vie apparaît et on se prend au jeu rapidement, en fouillant un peu partout. Évidemment, réduire la plongée à Dauin à du sable noir est un peu exagéré, puisqu’on trouve par endroit de beaux récifs de coraux qui semblent sortir de nulle part !

On y trouve aussi quelques petites épaves, mais la vrai curiosité, ce sont les récifs artificiels qui ont été aménagés à l’aide de gros pneus :

Récifs artificiels 2Récifs artificiels 3Récifs artificiels 1

Les plongées se font toutes à moins de 15min de bateau. Elles commencent en général par un plateau peu profond avec du sable et des herbiers. Puis une pente plus ou moins abrupte vous emmènera jusqu’à 25-30m de profondeur. Chaque site a ses spécificités, notamment certaines espèces comme les « frogfish », ces fameux poissons grenouilles (ou crapauds), dont certains individus ne sont pas plus gros que l’ongle d’un index !

Frogfish

Principaux sites de plongées de Dauin :

  • Dauin north & Dauin south : les deux plongées se font de chaque côté d’une réserve marine. On y trouve un beau récif corallien au milieu du sable noir, et on y peut y rencontrer des tortues ! Les anguilles jardinières accueillent les plongeurs dès les premiers mètres sur Dauin south. Mérous, poissons clowns, gobies, limaces et de gros bénitiers vous attendent !
  • Bonnet’s corner : Bonnet est un employé de Sea Explorer et sa maison est situé au bord de la plage face au spot ! C’est un vrai spot de muck dive, et l’on peut y voir des petits poulpes à anneaux bleus, surtout durant les mois d’automne. Anguilles jardinières, murènes, mantes, limaces…
  • Masaplod : très belle plongée que l’on commence sur un fond sableux recouvert de petites herbes. Puis une pente vous emmène vers un récif coralliens : un bon nombre de nudibranches, des poissons fantômes, … et un très beau banc de lutjans peu farouches !
  • Sarah’s place : un des plus beaux spots de Dauin en terme de rencontres ! Un herbier peu profond suivi d’une pente qui descend jusqu’aux récifs artificiels (pneus). Vous y verrez des couples de poissons pégases, des frogfishs, limaces et autres mollusques rampants dans le sable !
  • Bankawreck : encore une excellente plongée ! Les restes d’une vieille banka reposent sur 28m de fond… mais l’intérêt du site vient surtout de la faune qui vit dans les environs : poissons fantômes, hippocampes, syngnathes, frogfishs, seiches flamboyantes… un site exceptionnel pour la photo !
  • Pura Vida house reef & Luca sanctuary : devant le Pura Vida, les deux sites sont côte-à-côte. On y trouve de nombreux récifs artificiels comme une belle épave de banka, une camionnette et des blocs rocheux. C’est ici que se déroulent les plongées de nuit !
  • Apo Island : à 30min de bateau de Dauin, un spot de renommé mondiale ! J’y reviendrai dans un prochain article…

Et maintenant, place aux photos… Impossible de mettre toutes les photos, mais voici un échantillon de la faune que l’on rencontre à Dauin !

Pour finir, comment parler de Dauin sans parler des plongées de nuit ! C’est peut-être même le principal intérêt, puisque les fonds sableux sont bien plus actifs la nuit ! Et à chaque sortie nocturne, le festival commence à quelques mètres de la plage, dès que l’on met la tête sous l’eau !  Quelques seiches flamboyantes nous font leur spectacle coloré. De nombreuses pennatules gonflées d’eau se dressent au-dessus du sable. Cachés au milieu de leurs lamelles, des petits crabes porcellanes filtrent l’eau à la recherche de nourriture. Les mollusques sont de sortie sur le sable, suivi des crustacés… Pas de temps de répis pour le photographe, puisqu’à peine relèvera t-il le nez qu’il tombera sur un poisson feuille ou autre curiosités que les fonds de Dauin ont à lui offrir !

Bientôt je vous parlerez un peu plus de ces créatures ;)

Si vous souhaitez plonger à Dauin :

Des articles qui pourraient vous intéresser :