Destinations à la Une Mer Rouge Voyage plongée

Les récifs de St-John en Mer Rouge

Les récifs de St-John dans le sud de l’Égypte, un terrain de jeu formidable pour les plongeurs et photographes, avec une nature préservée et pleine de vie.

Récifs de St-JohnSitués à l’extrême sud de la côte égyptienne en Mer Rouge, les récifs de St-John (St-John’s reef) ont l’avantage d’être éloignés et de ce fait bien moins fréquentés par les plongeurs que les sites du nord. On y retrouve là une nature sauvage et quelques uns des plus beaux sites de plongée de Mer Rouge. Lors de la croisière bio 2015 organisée avec Diving Attitude, nous avons eu le plaisir de mettre le cap au sud, et de plonger sur ces sites prisés des plongeurs du monde entier.

Au départ de Port Ghalib, l’Atlantis fait route vers le sud. En longeant la côte, les derniers resorts défilent, se fondant plus ou moins avec les montagnes ocres qui font la magie des paysages égyptiens. Ces montagnes qui sont peut-être même à l’origine du nom de la Mer Rouge, tant leur couleur se reflètent dans la mer en fin de journée. Quelques heures de navigation nous emmène plonger sur les récifs les plus au sud de l’Egypte. Après, c’est le Soudan.

Récifs de St-John - St-John's caveSitués au niveau du tropique du Cancer, les récifs de St-John baignent dans des eaux plus chaudes qu’à l’extrême nord de la Mer Rouge. Année particulièrement chaude (Effets dues en partie à El Nino semble t-il…), et nous voici dans une eau à 28° en plein novembre.

Premier site, et un des plus connus, St-john’s cave, un récif en forme de « L » à l’intérieur duquel on trouve une myriade de passages plus ou moins étroits (ce n’est pas de la spéléo bien sûr). Certains vous conduisent dans de petites pièces percées par les rayons du soleil qui passent par les nombreuses ouvertures au dessus de votre tête. Une ambiance exceptionnelle. Accessible à tous les plongeurs puisque l’on se situe globalement dans les 10m maximum.

Le « L » abrite par ailleurs un superbe jardin corallien, où il est possible de passer un bon moment à serpenter entre les patates. De gros massif de porites sont souvent survolés d’une explosion de demoiselles bicolores (photo du haut). Après une balade dans ce jardin, on repasse par les failles en fin de plongée.aDSC03340

Dans une topologie bien différente, Habili gaffar nous accueille pour une nouvelle immersion. En arabe « habili » évoque un récif corallien qui n’est pas arrivé jusqu’à la surface. Habili gaffar est une grande pinacle dont on fait le tour. On se retrouve sur de véritables murs recouverts de coraux, gorgones et toute la vie associée. La fin de plongée se fait sur le haut du récif environ 4-5m sous la surface.

Les plongées se suivent mais ne se ressemblent pas. Et nous découvrons à nouveau un superbe site, Umm Arouk. Il s’agit petit récif d’environ 120m de diamètre, entouré de sable sur un fond jusqu’à une vingtaine de mètres. La grosse particularité vient des nombreuses pinacles que l’on trouve au sud du récif : 2 grosses qui affleurent quasiment la surface, et un grand nombre de plus petites qui forment un paysage rappelant la Baie d’Along.

Requin corailLes deux plongées suivantes se feront sur un « gotta ». C’est le nom que porte les récifs qui affleurent la surface. Gotta kebir est un très grand récif où l’on trouve de grands tombants grouillants de vie. C’est l’un des sites où l’on accède facilement aux 40m. Le long de la face est, on s’arrête au niveau d’une petite grotte facilement accessible avec un petit tunnel. Mais l’attraction vient plus de la présence d’un petit requin corail occupant les lieux que de la grotte elle-même.

Le deuxième récif porte le nom de Gotta Soraya, et au contraire du précédent celui-ci est petit. On fait le tour, longeant de superbes tombant. De superbes gorgones, du corail noir et beaucoup de coraux mous. Quelques carangues et thons dents de chien viennent nous saluer. Sur la face sud, quelques petites failles dans le récif abritent un banc de glassfish.

Gotta Soraya

Nous finirons notre périple dans les récifs de St-John, avec une plongée sur le site de Paradise. Il s’agit d’un long récif de près d’un kilomètre. C’est au sud de celui-ci que les plongées se font généralement. Le fond sableux glisse lentement entre 15 et 20m, c’est donc une plongée tranquille pour tout niveaux. Un site très riche et diversifié : on y trouve des grottes et tunnels dans lesquels apercevoir des syngnathes n’est pas rare. Un peu plus loin, un petit lagon s’ouvre dans le récif, et nous accueille sur un superbe jardin corallien sur fond de sable. Murène, bénitiers, clowns et anémones, nudibranches… un bonheur pour la bio et la photo.

Il existe bien sûr beaucoup d’autres sites superbes dans cette région du sud de l’Égypte. Certainement l’occasion de revenir pour continuer à l’explorer. Si vous souhaitez faire cette croisière, contactez Diving Attitude :

diving_attitude

Laisser un commentaire

36

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.