fbpx
Accueil Biologie marine A la rencontre des limaces de mer !

A la rencontre des limaces de mer !

par Anthony LEYDET... Plongeur bio
10 commentaires

Elysia timidaComme je le disais dimanche, suite à quelques mésaventures (c’est le métier qui rentre dirons certains!), je me suis décidé ce matin à retourner plonger dans le but de photographier cette petite limace observée par Minimouss, dont l’oeil naturaliste s’affûte.

La météo est parfaite, tout juste une léger vent, mais le soleil est là , il ne fait pas vraiment froid, la mer est calme et l’eau bien claire… parfait ! Et Elysia timida est au rdv ! D’ailleurs je ferai un petit post bio sur cette limace. Les rochers de la surface à  2-3m maximum en sont colonisés, il faut bien ouvrir l’oeil car les plus grande que j’ai vu ne devait pas dépasser 1.5cm.

J’avais prévu le bloc 6L qui m’aide bien, c’est beaucoup plus simple de faire de la photo en restant sous l’eau qu’en apnée, et ça évite aussi de trop s’accrocher au fond. Si on ne dépasse pas les 5-6m, le 6L permet quand même de rester en moyenne 45min, ce qui n’est pas si mal. Et pas besoin de gilet, je voyage léger !

J’ai donc passer mon temps à  flashouiller les limaces, mais j’ai pu aussi croiser une étoile peigne, la première que je vois en plongée, une étoile glaciaire, quelques petits coraux,…

Je vous laisse profiter des photos !

[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

Ces articles vont vous plaire :

10 commentaires

le poulpe 27 février 2009 - 23:30
Je vois que je ne suis pas le seul à  laisser des traces…Sinon c’est bien une des demoiselles de Port-Cros, on voit pas bien les points oranges mais je reconnais bien sa façon de se plier et la longueur des ses ” antennes “, le substrat est effectivement plus contrasté.La macro des pointes épineuses est saisissante, c’est une autre version des ” dents de la mer ” , bravo tu viens de décourager toute une génération, maman veux pas plonger, ça va me lacérer !
Reply
Anthony 5 mars 2009 - 18:48
Ah ah, heureusement que je n’ai pas croisé de méduse… en général je reste 10min autour pour lui tirer le portrait !
😉
Reply
anais 10 mars 2009 - 18:39
cest encore moi anais cest tro cool les photo et je ne savai pas que vous aimiez auten de limace!!!!!!
Reply
Anthony 10 mars 2009 - 18:57
Et oui! Ce sont des petites bêtes magnifiques, mais il faut savoir les trouver. Celles-ci ne mesurent pas plus de 1,5 cm. :-))
Reply
Corinne 11 avril 2009 - 16:00
Ah, les nudibranches! J’adore! J’aime beaucoup la bouille du blennie aussi!
😉
Reply
Anthony 11 avril 2009 - 16:13
Salut Corinne,
petite subtilité, les limaces de cette page ne sont pas des nudibranches… mais des hétérobranches, qui est un Ordre voisin. On peut distinguer 3 ordres principaux chez les limaces: les Tectibranches (lièvres de mer… ils ont une coquille interne), les Hétérobranches (une sorte de transition, tous n’ont pas une coquille, branchies et système nerveux se rapprochant des nudi), et les fameux nudibranches (dont les plus connus sont certainement les Doris). On regroupe ses 3 ordres dans les Mollusques Opistobranches.
Voilà  quelques précisions sur ces jolies petites limaces ! 😯
Reply
SABOURIN 31 décembre 2010 - 17:59
Bonjour,
Je suis à la recherche de la documentation sur les hétérobranches et leur définition. je vois que vous connaissez le sujet . Quelles sont précisément leurs particularités par rapport aux nudibranches ? Merci beaucoup. Nadine
Reply
Anthony 22 janvier 2011 - 13:51
Bonjour, désolé je vous réponds avec un peu de retard ! Les hétérobranches forment un groupe intermédiaire entre les tectibranches qui possèdent une coquille et un système nerveux constitué de ganglions répartis dans tout le corps, et les nudibranches qui eux n’ont jamais de coquille, des branchies en forme de panache autour de l’anus ou en forme de papilles le long du corps et un système nerveux très concentré dans la partie céphalique. Dans les classifications récentes, on parle maintenant plutôt de l’ordre des sacoglosses…
Reply
Corinne 11 avril 2009 - 16:16
Super, merci pour ces précisions. Car c’est une question que j’ai souvent posé aux DM quant on croise des trucs qui “ressemblent” aux nudis, mais aucun n’a été capable de m’expliquer précisément la différence entre toutes ces petites limaces.
🙂
Reply
Anthony 11 avril 2009 - 16:21
😉 comme on dit, mieux vaut 1 qui sait que 10 qui cherchent ! ha ha, bon je m’y suis beaucoup intéressé depuis quelques semaines… et c’est vrai que c’est pas toujours évident à  comprendre, quand on a déjà  compris que les vers plats ne sont pas des limaces, c’est déjà  pas si mal ! 😀
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.