Astuces photosub Biologie marine Photographie sous-marine

Photo macro : 5 astuces pour trouver les petites bêtes en plongée !

Photo macro sous-marine, astuces pour trouver les petites bêtes pour la macro !

Vous aussi vous avez envie de débusquer une multitude de petites créatures lors de vos prochaines plongées ? Vous en avez marre que ce soit toujours les autres qui les trouvent ? Allez, ne vous inquiétez pas, avec un peu de patience (et une bonne vue) et ces quelques astuces, vous pouvez devenir un(e) expert(e) pour dénicher les plus beaux sujets pour la photo macro !

1. Plonger avec un local qui s’y connaît en photo macro !

Que vous soyez novice en petites bêtes ou que vous exploriez un site de plongée pour la première fois, il est toujours agréable et utile de se faire accompagner. Vous perdrez moins de temps, l’œil d’un expert vous montrera où il faut se concentrer. Il n’y a rien de plus frustrant que de ne pas savoir ce que l’on cherche, ni où le trouver !

2. Évoluer lentement

Si vous souhaitez trouver de minuscules créatures, il va falloir ralentir votre rythme et vous concentrer sur des petites zones. Car ce n’est pas en parcourant le plus de distance que vous trouverez plus de créatures, bien au contraire ! Choisissez une zone qui vous semble accueillir beaucoup de vie fixée (souvent plutôt à l’abri de la lumière) comme des gorgones, des éponges, des algues, etc…

3. Apporter de l’éclairage

Sans éclairage, vous aurez beaucoup de mal à apercevoir les animaux les plus petits. D’une part, ils sont souvent perdus au milieu d’une multitude de couleurs. Et d’autre part parce que très rapidement, ces couleurs deviennent très fades, voire disparaissent à la lumière naturelle. Avec votre phare et de préférence un angle d’éclairage plutôt grand, vous pourrez révéler ces couleurs, notamment celles des nudibranches, bien souvent très “flashy” !

4. Rester proche du substrat

Puisque ce sont de très petits sujets que vous cherchez, mettez vous à leur échelle ! Ce n’est pas en restant à 3m du substrat que vous les verrez le mieux. Alors approchez vous… très prêt ! Essayez d’avancer très lentement, en restant à moins de 50cm de l’endroit où vous chercher. Je vous le répète, n’oubliez pas d’éclairer ! De cette manière, je suis certain que vous découvrirez de nombreuses espèces que vous n’auriez jamais vu autrement… Attention à votre équilibre, il n’est en aucun cas question de labourer le fond pour faire une joli photo !

5. Se documenter

Pour vous aider à savoir “Quoi” chercher et “Où” chercher, rien de mieux que de se documenter lorsque vous en aurez le temps. L’hiver par exemple, lorsque l’on plonge moins. Car comme je le dis souvent, on ne cherche pas ce que l’on ne connait pas. N’hésitez pas à jeter un œil sur cette sélection de 12 livres pour le plongeur bio !

Avec un peu (non en fait, je veux dire beaucoup !) de patience, vous vous prendrez au jeu dès que vous commencerez à trouver ces petites bêtes. Et pour vous dire la vérité, quand vous aurez commencé à les comprendre, vous ne vous arrêterez plus ! A vous les joies et les frustrations de la photo macro …

Laisser un commentaire

1 Commentaire

  • Cinq petits conseils qui en appellent forcément d’autres mais c’est un excellent début pour commencer. J’ajouterai simplement, et c’est facile à comprendre, que la recherche du macroscopique doit se faire à très peu de plongeurs. On a beau être prudent, on soulève malgré tout vase et autres sédiments qui viennent forcément contrarier l’observation. Merci Anthony pour cet article qui pourra sûrement faire naître des vocations. La protection du monde minuscule en a besoin.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.