fbpx
Accueil Biologie marine Ça roule pour les mérous !

Ça roule pour les mérous !

par Anthony LEYDET... Plongeur bio
8 commentaires

Ce matin, de passage dans le petit port de la Madrague de Montredon, dans les quartiers sud de Marseille… Sous un soleil presque estival,  j’ai pu rencontrer un pêcheur professionnel, qui venait de capturer un mérou juvénile, dans un des pneus qui protègent les proues des bateaux sur le quai (le but de l’opération était en réalité de capturer des petites crevettes pour ses aquariums). Quelle surprise, surtout quand il m’avoua qu’il en a trouvé un premier 15 jours auparavant, dans ces même pneus, à  demi-émergés. Calme, chaleur, nourriture… des conditions peut-être bien favorables à  ces serranidés, emblèmes de la Méditerranée. J’ai bien sà»r pensé à  ce petit mérou trouvé dans une flaque  supra-littorale  à  Porquerolles l’année dernière.

J’ai évalué la taille de cet individu à  environ 45mm, celui-ci ne devait avoir que quelques mois, probablement 4 à  6…

Voici une petite vidéo monté pour l’occasion.

Actualisation le 23 Novembre, par Minimouss… et oui, j’ai trop de boulot et elle le fait très bien 😉 :

C’est mal connaître Marco Lepoulpe que de croire qu’il allait se contenter de la petite vidéo de Zesea, après l’incroyable trouvaille du bébé Mérou niché dans un «  peneu   » au niveau du port de Montredon. Tout excité, cet amoureux des marginatus, membre actif du GEM, a préféré profiter de sa matinée du Dimanche pour retourner sur la scène de l’événement au lieu de venir plonger avec nous.

La mer ayant décidé à  notre place, nous avons dà» renoncer à  notre tour à  cause de la grosse houle générée par un fort vent de sud. Nous avons donc rejoint «  Sherlok   » pour en savoir plus sur les   circonstances de la trouvaille. Il fallait d’abord trouver celui qui était le plus à  même de nous renseigner  : Sébastien le pêcheur. Une fois trouvé, ce fut une vraie mine d’informations. Il nous montra d’abord le pneu où il avait trouvé le petit mérou, il nous confirma par la suite qu’il en avait trouvé un autre d’environ la même taille, il y a deux semaines de cela, dans un autre pneu aux alentours, peut être la même portée  !!! Les pneus sont à  moitié immergés, retenus par des chaînes en acier, ils bougent très peu. Ils permettraient donc aux locataires de l’étage inférieur d’être immergés en sécurité.

Très gentiment, Sébastien nous emmena par la suite voir un   autre mérou qu’il avait trouvé trois ans plus tôt et qu’il garde dans un aquarium au sein d’un local proche du port. Un très beau mérou «  beige   » (Marco m’expliquera que lorsqu’ils sont en captivité, les mérous perdent de leur couleur) se mouvait gracieusement dans un aquarium de plus de 500 litres, imposant sa loi à  trois gros balistes méditerranéens qui vivent avec lui. Même si nous ne sommes pas ravis du spectacle, les détails donnés par Sébastien sont très intéressants. En effet, d’autres bébés mérous semblent avoir été trouvés dans d’autres ports, serait-ce là  une nouvelle piste à  creuser pour le GEM, en tout cas Marco ne demande quâ€™à  y croire et décide de se mettre à  l’eau sans plus tarder.

La combi enfilée, il n’hésite pas une seconde à  plonger dans la soupe de poissons morts et autres bestioles non identifiées à  la recherche de bébés mérous. Il contrôle tous les pneus, mais sans succès, ça aurait été trop beau pour être vrai  !! Mais, les petits crustacés blottis dans les pneus et la tranquillité du lieu pourraient être des conditions adéquates pour ce poisson territorial. Malgré qu’on n’ait pas trouvé de bébé mérou, on est loin d’être déçus par ce que nous avons appris en cette matinée brumeuse de Novembre. Il s’agit là  d’un nouveau point de départ pour la protection de ce poisson si attachant, véritable emblème de notre Méditerranée.

Plonger en dérivante : 13 conseils pour de bonnes sensations

[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

Ces articles vont vous plaire :

8 commentaires

Fafa 17 novembre 2009 - 20:49
Trop mignon !
Un petit poisson, mais grand espoir pour notre mediterranée.
Et après la vidéo, qu’est il devenu ?
Reply
le poulpe 17 novembre 2009 - 21:13
j’ai trouvé son petit nom : Marsiho, car sa présence pneumatique est une véritable énigme,mais en y regardant de plus prés cette flaque supra-littorale artificielle pourrait résoudre une part de mystère. En effet si on arrive à  trouver ce pneumatique pare-battage et définir sa hauteur au dessus du niveau moyen marin, nous pourrions estimer son temps de présence continu et en conclure j’espère que les larves sont propulsées dans une flaque,si cette dernière reste en eau suffisamment longtemps en offrant à  ces nourrissons de quoi survivre , les juvéniles grandissent convenablement sans prédateurs et à  la deuxième ou plus remise en eau ils décideraient de quitter le petit bassin pour la grande aventure. Il est probable que Marsiho est un peu trop grand pour le “peuneu “,en témoigne la caudale abimé ( fente longitudinale ) et son comportement quand Anthony décide de positionner la bouteille horizontalement,Marsiho s’active frénétiquement,il n’a jamais vu autant d’eau devant lui ! a prés de cinq centimètres son habitat de prédilection est un petit fond ( environ 2 m ) comme j’ai pu les observer à  Port -Cros ainsi que dans la calanque de Figuerolles.Je laisse le débat ouvert aux internautes amoureux des mérous continentaux….
Reply
XAVIER 17 novembre 2009 - 23:31
et le BB mérou a été relacher ??? ❓
Reply
Anthony 17 novembre 2009 - 23:46
Et bien, malheureusement, je pense que le pêcheur a gardé le petit mérou pour son aquarium… 😥 Celui d’y a 15 jours, je crois qu’il l’a relâché. D’après ce qu’il m’a dit, il en a un déjà  depuis plusieurs années. Evidemment j’aimerais bien qu’il fasse de même avec celui-ci… Mais ce qui est tout de même intéressant, c’est d’en savoir un peu plus petit à  petit sur les lieux qu’affectionnent les alevins… Et le fait de l’avoir trouver à  l’abri dans un pneu veux peut-être dire que les alevins qui ont le plus de chance de survie sont ceux qui arrivent à  trouver une flaque indépendante du milieu… 💡
Reply
lepoulpe 18 novembre 2009 - 6:56
Sharkman ! le vidéogramme est bloqué,vérifie stp, merci !
Reply
lepoulpe 25 novembre 2009 - 10:49
Ah vous faites bien la paire ! Cette plongée libre ne comportait qu’un seul risque, celui de l’aquaplanning !
Reply
lepoulpe 26 novembre 2009 - 9:41
Docteur Moussa ! vu que vous êtes désormais indissociable dans la vie comme dans la plongée ( la plongée n’est elle pas la vie ? ) accepteriez vous de nous rejoindre au sein du GEM ?
Reply
Minimouss 26 novembre 2009 - 12:20
Je suis trop émue Marcouille 😀 et la réponse est ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii et avec plaisir!!!et même si la plongée n’est pas “la” vie, c’est en phase de devenir “notre” vie 😉
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.