fbpx
Accueil Astuces photosub Photo sous-marine : comment obtenir un fond noir ?

Photo sous-marine : comment obtenir un fond noir ?

par Anthony LEYDET... Plongeur bio
2 commentaires

Il y a beaucoup de manière de faire de la photo sous-marine. En quelques sortes, chacun ses préférences, chacun son style, tout en sachant que comme tout discipline artistique, il y a une grande part de subjectivité aux yeux du “public”. Une méthode de prise de vue qui a tout de même tendance à toujours faire effet, en suscitant souvent des interrogations, consiste à photographier un sujet relativement proche de l’objectif en le détachant sur un fond noir. Voici quelques conseils pour arriver à faire ce type d’images.

Obtenir un fond noir sur vos photos sous-marines

Obtenir un fond noir lorsque l’on prend une photo sous-marine n’est en soit pas quelque chose de très compliqué, dès lors que plusieurs conditions sont réunies. De nuit la manœuvre est bien évidemment plus facile en l’absence de lumière du jour, mais il est tout a fait possible d’avoir ce même effet en plein jour en jouant sur quelques réglages. Évidemment, il faudra utiliser votre appareil et votre flash externe en mode manuel.

Quel réglages pour un fond noir en photo sous-marine ?

3 réglages seront à prendre en compte : l’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturation et la sensibilité. A côté de ça, tout dépendra de la luminosité, de la distance du sujet, et de la distance entre le sujet et un éventuel arrière plan.

Lorsqu’il n’y a pas d’arrière plan comme c’est le cas sur cette photo de platax en pleine eau (en haut), obtenir un fond noir est simple. Il suffit de faire entrer moins de lumière dans l’objectif, en éclairant suffisamment le sujet selon les réglages choisis. Dans ce cas, la luminosité étant assez faible même si la photo est prise de jour (aux Maldives dans une eau chargée, donc avec une luminosité réduite), il suffit d’augmenter sensiblement la vitesse pour obtenir rapidement un fond noir. En augmentant un peu la puissance du flash externe, on arrive à bien éclairer le sujet. L’ouverture ne sera pas déterminante dans ces conditions là… en prenant une ouverture moyenne, vous devriez toucher au but. Dans le cas où l’on se trouve en eau très claire, il conviendra alors de réduire l’ouverture et d’augmenter la vitesse.

Les choses se compliquent un peu lorsque l’on se trouve dans le cas où il y a un arrière plan dans les quelques mètres derrière le sujet. Pour obtenir le fond noir, nous voulons que seul le sujet au premier plan soit éclairé. Il va donc falloir diminuer l’ouverture du diaphragme, en augmentant la puissance du flash afin d’éclairer le sujet correctement (ci-dessous le même poisson photographié à quelques secondes d’intervalle) :

fond-noir

 Il faudra dans tous les cas utiliser une sensibilité relativement faible, disons 100 ou 200 ISO. Une sensibilité trop grande conduira rapidement à une sur-exposition du premier-plan (très proche dans le cas de photo macro) et il sera bien plus difficile d’obtenir un fond noir (du moins en compact, en reflex la plage de réglage de l’ouverture est bien plus grande, et permet une plus grande marge de manœuvre). Niveau ouverture, il faudra se mettre à f/8 minimum, voire plus fermé encore si c’est possible (pas de problème en reflex, qui permettent de fermer beaucoup plus le diaph). Sur compact, la série des Sony RX100 I, II et III ainsi que le Canon G7X permettent de fermer à f/11.

Dans le cas où l’arrière plan est très proche derrière le sujet (cas le plus compliqué), on utilisera un couple vitesse élevée / ouverture très réduite, et une sensibilité réduite également (par exemple 100 ISO). Il faudra également faire attention à l’orientation du ou des flashs. En effet, si le flash est orienté vers l’avant, il éclairera plus facilement l’arrière plan, alors que s’il est orienté en biais, l’arrière plan captera moins de lumière. L’idéal étant avec 2 flashs orientés très en biais, ce qui permettra d’obtenir un sujet bien éclairé.

Post-traitement pour un fond noir plus intense

Il est également possible, lorsque l’on se retrouve avec une image dont le fond n’est pas tout à fait noir, d’y parvenir en post-traitement. Quand la manœuvre n’est pas réussie (mais pas loin), en augmentant le contraste de l’image, on peut obtenir cet effet. Les puristes crieront au scandale, mais il faut vivre avec son temps, et dans l’histoire le plus important c’est que l’image vous plaise, et qu’elle vous plaise comme vous le voulez !

J’espère que ces quelques pistes vous permettront d’y voir plus clair et peut-être de réaliser vos premières images avec fond noir. Dans tous les cas, cela demande de la patience et quelques photos ratées, toujours utiles pour s’améliorer.

Voici quelques exemples d’images prises en plein jour (mis à part le poisson flûte photographié de nuit, et le sar photographié en fin de journée) :

[Total: 1 Moyenne: 5]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

Ces articles vont vous plaire :

2 commentaires

Alain peeters 23 février 2015 - 21:36
Merci beaucoup pour ces conseils tout de noir éclairé.
Reply
Anthony LEYDET... Plongeur bio 23 février 2015 - 23:19
C’est un plaisir Alain, surtout pour les lecteurs fidèles 😉
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

32

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.