fbpx
Accueil Voyage plongéeRodrigues Snorkeling à RODRIGUES

Snorkeling à RODRIGUES

9 commentaires

Snorkeling à Rodrigues
Lors de mon passage sur l’île Rodrigues en 2010, nous avons essayé de visiter tout ce que nous pouvions pendant cette semaine trop courte. Oui, c’est toujours trop court les semaines quand on est sur une île tropicale… Réserve des tortues géantes et ses grottes, Port-Mathurin et son marché du samedi matin, St-François, Trou d’argent… à  pied ou en scooter, nous avons fait le tour de l’île. Avec nos plongées le matin, les journées furent bien remplies. Entre temps, la météo a fait des siennes.

Mais voilà  : au pied de notre plage… un lagon ! Impossible de ne pas aller explorer ce bassin naturellement protégé par la barrière  corallienne, très peu profond. Ici, sur la baie de Coton, c’est l’endroit où le lagon est le plus étroit. Les vagues puissantes se brisent à  environ 200m de la plage, alors qu’à l’ouest le lagon fait plus de 12km de long !

C’est en snorkeling, de l’eau jusqu’à  la taille la plupart du temps, à  marée basse (montante de préférence, vous ne risquerez pas de vous faire emporter par le courant, là  au pire vous vous  échouerez  sur la plage !), que j’ai parcouru une bonne partie de la baie de Coton. J’ai d’ailleurs commencé à  pied, en inspectant les quelques rochers volcaniques qui barrent la plage en son milieu… juste par curiosité. J’ai eu la surprise d’y découvrir au-dessus de la surface, quelques petits poissons se tortillant sur le basalte mouillé dès mon approche. Des blennies intertidales, qui ont la particularité de pouvoir rester un moment hors de l’eau, se font dorer sous le soleil du matin.

Porcelaine anneau d'orCôté droit de la baie. C’est ici que je commencerais. Je suis d’abord étonné de trouvé un fond parsemé de Caulerpa taxifolia, l’algue qui fait tant de ravage en Méditerranée après y avoir été introduite accidentellement. Ici, elle est dans son milieu naturel, il n’y a donc aucun problème. A première vue, pas grand chose à  se mettre sous le masque. Peu de poisson. Puis apparait un petit baliste Picasso ! Puis deux, trois, quatre… A la vue du baliste, je ne peux m’empêcher de penser au fameux Titan que j’ai eu la chance de côtoyer l’année dernière en Malaisie. En période de nidification, ils sont extrêmement agressif et potentiellement dangereux, car armés d’une puissante dentition proéminente. Mais là, les petits balistes Picasso, vraisemblablement  des juvéniles, foncent dans un trou dès lors qu’il sont dérangés… Oufff ! Et puis je m’aperçois vite qu’à  cet endroit, la faune en pleine eau est plutôt rare, mais que dans chaque trou, on trouve quelque chose. Et notamment des murènes. Deux espèces principalement, la murène tatouée et la murène étoilée. Au milieu des caulerpes, si vous ouvrez l’oeil, vous trouverez tout une multitude de petites porcelaines “anneaux d’or”, dont la coquille blanche-grisâtre est tantôt à  nue, tantôt recouverte du manteau de l’animal.

Quelle surprise lorsqu’au milieu du lagon, je trouvais les restes de ce qui ressemblait à  un vieux moteur (???) tout concrétionné. C’est d’abord un banc de poissons chat juvéniles qui a attiré mon attention. Ces poissons très venimeux une fois adulte, ont l’habitude de se déplacer en groupe de plusieurs dizaines, voire centaines d’individus, en formant une boule très compacte, s’étirant dans tous les sens… Mais je restais les yeux écarquillés lorsque je vis à  quel point ce petit récif artificiel était colonisé: à  côté des poissons chat, 2 petits mérous, 3 murènes tatouées, 1 murène étoilée, quelques oursins, de nombreuses porcelaines !

Bien sûr, il fallait que j’aille explorer le site de nuit. C’était l’occasion d’aller à  l’eau avec Philippe et Marine, nos nouveaux amis réunionnais, passionné des fonds marins. Je m’apercevais bien vite, que le lagon est bien plus riche à  la nuit tombée. Peut-être que bon nombre d’animaux rentrent dans le lagon pour passer la nuit en sécurité…  Ceux qui me connaissent savent qu’il met impossible d’aller à  l’eau sans au minimum un masque et un tuba… et particulièrement insupportable de le faire sans mon matériel photo. Pourquoi ne pas l’avoir pris ce soir là  ??? L’idée saugrenue que je ne verrai rien de bien différent… Heureusement qu’il nous restait une soirée de plus à  passer sur Rodrigues ! Rebelote ! Mais cette fois-ci je suis équipé !  Nous découvrons alors de nombreux lièvres de mer velus en cours de reproduction. On arrive à  peine à  les  discerner  sur le fond, malgré leur bonne taille, grâce à  un camouflage sans faille. Les murènes sont sorties se nourrir, il n’est pas rare d’en croiser en pleine eau, mais également de tout petits congres. Les impressionnants poissons flà»tes dorment en groupe, et lorsque je les approchent de trop près, ils me laissent entendre leur bruit de trompette… La nuit est aussi le moment où l’on peut trouver les fameux ourites : ces petits poulpes de récifs qui sont malheureusement beaucoup pêchés, car ils  sont  la spécialité locales la plus connue.

Chaque patate de corail est un véritable dortoir, où les poissons se protègent au plus profond des anfractuosités : poissons perroquets, mérous, murènes, écureuils, labres, diodons et autres poissons boites ! Ils n’hésitent pas à  s’entasser les uns sur les autres pour la nuit!

Il est évident en voyant la quantité de juvéniles que le lagon est une véritable nurserie. Il est important de le protéger, chose à  laquelle s’emploie le gouvernement rodriguais depuis peu… une grande réserve marine vient d’être créée !

Beaucoup d’autres endroits sont à explorer autour de l’île en apnée. Le site de l’Aquarium est aussi accessible, mais par météo calme. Tout comme à  St-François, Trou d’argent… Au sud-est, le site de Couzoupa, très beau site de plongée, l’est également pour le snorkeling. Décidement, cette île est un paradis pour la balade, quelque soit le côté de la surface dans lequel on se trouve …

Croisière plongée bio en Mer Rouge Juillet 2020

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

Ces articles vont vous plaire :

9 commentaires

Tweets that mention Snorkeling à  RODRIGUES | Blog plongée d'Anthony Leydet -- Topsy.com 25 juin 2010 - 15:03
[…] This post was mentioned on Twitter by Tropicalement votre, Anthony Leydet. Anthony Leydet said: Snorkeling à  RODRIGUES: Lors de mon récent passage sur l’île Rodrigues, nous avons essayé de visiter tout ce que n… http://bit.ly/bJM7Il […]
Reply
marco lepoulpe 25 juin 2010 - 15:34
Superbe lumière sur l’oursin,on le dirait posé sur un socle de granit.
Reply
amyamou 1 juillet 2010 - 3:54
salut je viens de découvrir votre blog qui beaucoup plu, je vous félicite pour ce que vous fautes et je vous remercie de nous avoir donné autant d’information trés intéréssante……………….je suis aussi une trés grande passionée de la biologie marine est pour ce la je vous demande quelque information
1-quel études devrais-je faire pour faire de la biologie marine?
2-qui sont les écoles à  faire pour ça? (la votre par exemple)
3-est ce que vous pouvez me donner les titres des films,documentaires…… qui parle de ça?
Merci d’avance
Reply
Anthony 4 juillet 2010 - 12:18
Pour faire de la biologie marine, il faut bien sà»r passer par un cursus scientifique, et de la biologie. Personnellement je suis passée par le Centre d’Océanologie de Marseille. Mais le plus important est d’être le plus souvent à  l’eau possible… c’est sur le terrain qu’on en apprend le plus !
Pour les documentaires… rien de particuliers, il y en a beaucoup qui passent à  la tv… il y a de quoi apprendre beaucoup !
Bonne Chance 😉
Reply
stivelle 25 août 2010 - 10:10
bonjour! Je suis rodriguaise et je suis tres contente de lire votre blog. Et ayant jamais fait de la plongée votre article me donne envie. Vous parlez bien de rodrigues.
C’est exactement sa sauf que moi je ne conseillerais pas Madame Larose pour deguster la cuisine rodriguaise. J’y etais et je trouve pas super chouette.
Reply
Anthony 25 août 2010 - 12:48
Bonjour Stivelle !
C’est un plaisir d’avoir une vrai rodriguaise sur le blog ! Il ne faut pas hésiter, jetez vous à l’eau, les fonds sont très beaux ! Rodrigues me laisse un souvenir inoubliable malgré la météo mitigé que nous avons eu, j’espère pouvoir y revenir !
Pour ce qui est de la cuisine, j’ai beaucoup aimé les spécialités locales, on a trouvé Mme LaRose sympa… mais n’hésitez pas laissez quelques bonnes adresses si vous voulez !!! 😛
Reply
willow_o 7 juin 2011 - 23:10
Bonjour à toutes et tous,

Voilà, je suis nouvelle sur le forum… Pas très habituée des forums d’ailleurs!! J’envisage un séjour à Rogrigues d’une semaine… A la recherche d’une semaine de vacances dans un endroit combinant le snorkeling et la nature, le côté “sauvage” dans les hordes de touristes (que je suis, pourtant…) Et plus je me renseigne sur Rodrigues, plus je réalise que c’est LA destination qui me convient. Juin semble une bonne période, alors Bingo :!

Sauf que je ne trouve pas vraiment de conseils quant au choix de l’ôtel. J’ai sélectionné l’Ebony, côté est de l’île. Les avis sont très partagés (pas que des bons) mais il semble bien situé…

Auriez-vous des retours sur cet hôtel, et sur les possibilité de snorkeling (je ne peux pas faire de plongée bouteille) a proximité de cet hôtel et même sur l’ensemble de l’île ?

Mille mercis par avance pour vos conseils.

Reply
Stivelle 15 juin 2011 - 17:25
Salut! J’suis rodriguaise et pour la plongée du côté de pointe coton c’est beaucoup mieux. Les hôtels ici c’est pas chic chic j’avoue. En même temps ça dépend de vos attentes. Il y a beaucoup qui opte pour les gîtes et maison d’hôte. L’acceuil est plus convivial, on dit. J’espère que vous passerez des bonnes vacances chez moi!
Reply
Stivelle 15 juin 2011 - 17:30
Salut! J’suis rodriguaise et pour la plongée du côté de pointe coton c’est beaucoup mieux. Les hôtels ici c’est pas chic chic j’avoue. En même temps ça dépend de vos attentes. Il y a beaucoup qui opte pour les gîtes et maison d’hôte. L’acceuil est plus convivial, on dit. Sinon les gens sont très correcte et vous pouvez vous déplacer où vous voulez sans crainte le jour comme la nuit. Ne vous attendez pas à avoir une bonne connection internet. Même pour les transports prenez vos précautions. Sinon mes amis étrangers qui sont venus ont trouvés que l’île fait bon vivre. On est en hiver, il fait un peu frais.J’espère que vous passerez des bonnes vacances chez moi!
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.