fbpx
Accueil Biologie marine Acrobatie de nudibranches au Petit Nid

Acrobatie de nudibranches au Petit Nid

par Anthony LEYDET... Plongeur bio
3 commentaires

Hypselodoris tricolorCe matin, après être passé chez Aqua-Evasion à  Carry-le-Rouet, me voici une nouvelle fois dans les eaux du Petit Nid. Les conditions sont idéales, grand soleil, mer d’huile et eau chaude ! Les raisons pour lesquelles je  retourne  aussi souvent sur ce lieux sont essentiellement la richesse en faune fixée et la faible profondeur. Ici, il est difficile de trouver plus de 15m. Les plongées sont donc longues, sans palier, et tout se fait du bord.

Je suis en général équipé en macro quand je plonge ici. La visibilité est rarement excellente. C’est le spot par excellence pour s’intéresser au petit . Et aujourd’hui, je viens avec l’intention de chercher particulièrement des nudibranches. Je prépare un nouvel article sur ces petites bêtes, et on n’a jamais trop de photos… enfin pas encore !

Me voilà  donc à  nouveau dans les failles, avec une eau au fond à  plus de 21 °C. Les parois sont de vrais joyaux, recouvertes de gorgones, coraux, bryozoaires, éponges, au milieu desquelles percent les antennes de quelques langoustes plus ou moins grosses.  à‡a  fait d’ailleurs plaisir de voir l’abondance de ces crustacés qui ont été trop chassés. Dans les premières failles, les doris dalmatiens se trouvent un peu partout… on peut y trouver des pontes également (voir dernier post au Petit Nid).

En ce moment, les bancs de poissons ont l’air plus nombreux: les saupes évidemment, je croiserais un banc énorme d’ailleurs en fin de plongée), sars à  tête noire, daurade, castagnoles, girelles… Même si l’on a le nez dans les gorgones à  la recherche des limaces, difficile de ne pas admirer le passage de ces poissons au-dessus de votre tête.

Pour en revenir à  ces petites limaces de mer, pas de nouvelle espèce aujourd’hui, mais un spécimen de Doris tricolore qui m’a fait une petite danse assez curieuse… Sur son promontoire de faux-corail, celui-ci se  dandine  d’un côté, de l’autre, tel un funambule sur sa corde, pendant qu’un individu bien plus gros derrière son objectif lui balançait des coups de flash à  n’en plus finir 8-O.

En espérant que les photos vous plaises …

Plonger en dérivante : 13 conseils pour de bonnes sensations
[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

Ces articles vont vous plaire :

3 commentaires

Minimouss 24 août 2009 - 12:36
Incroyable ce doris tricolore, il fait même la révérence en fin de spectacle (photo 13):)
Reply
Anthony 27 août 2009 - 20:34
Hé hé… il sait à  qui il a à  faire 😉
Reply
le poulpe 3 septembre 2009 - 8:07
Y a pas que les tunisiennes qui sachent danser du ventre ! A mon avis tu tiens un scoop, je ne pense pas qui doit y avoir beaucoup de photographies de nudibranches en équilibre sur son substrat, comme j’aime le répéter, y a pas de secret, plus t’es dans l’eau plus t’as de chance d’attrapper des instants qui nous semble insolite, nous modeste visiteurs sous-marins ( David Doubilet ), un joli poster au palais du Pharo ?
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.