fbpx

Où partir plonger en NOVEMBRE en croisière ?

par Anthony LEYDET... Plongeur bio
0 commentaire
Où partir plonger en novembre en croisière ?

Lorsque vient le mois de novembre, c’est le moment où l’on commence à penser à s’éloigner du froid et à faire le plein de soleil et de plongée en eau chaude. La mer Rouge est à son apogée ce mois-ci, le meilleur moment pour observer les requins marteaux et les longimanus, ou d’explorer le sud de l’Égypte et ses sites de plongée vierges. C’est aussi une excellente période pour les requins baleines dans le peu connu Djibouti. L’île de Raine, en Australie, accueille des dizaines de milliers de tortues de mer qui s’accouplent et la saison de plongée des îles Socorro commence, avec la possibilité d’évoluer avec de nombreux mantas et requins. Que vous aimiez la vie marine, grande ou petite, et que vous préfériez les plongées faciles ou difficiles, c’est un excellent mois pour se mettre à l’eau…

Le Sud égyptien en Mer Rouge, parfait pour plonger en novembre

Plonger en novembre en EgypteL’Europe se rapproche de l’hiver, mais c’est le moment idéal pour plonger en Égypte et profiter du soleil, de l’eau chaude et des moments forts de la vie marine saisonnière. St. John’s est l’une des zones de plongée les plus reculées d’Égypte, située à plus de 120 miles au sud de Marsa Alam. C’est là que l’on trouve certaines des meilleures plongées de la région. Les récifs de Saint-John’s offrent de nombreux sites de plongée et abritent une abondante vie récifale peu fréquentée. Vous pouvez explorer des grottes, des tunnels et des passages incrustés de corail, ainsi que des plateaux et des tombants couverts de gorgones et de coraux noirs. Quels que soient les sites que vous choisirez pour plonger, vous serez entourés de la multitude d’espèces que l’on peut rencontrer en mer Rouge.

Le récif de Daedalus est une autre bonne option pour la plongée en novembre. Ce récif intact figure souvent sur les itinéraires de plongée des croisières en Égypte et possède d’énormes napoléons, ainsi que des requins de récif, des thons et d’abondants poissons de récif. Veillez à garder les yeux dans le bleu pour observer les requins marteaux lorsque vous plongez.

Plonger en novembre dans les eaux riches de Djibouti

Plonger en novembre avec les requins baleine à DjiboutiAutre destination facilement accessible depuis l’Europe, Djibouti est un véritable joyau caché de la scène de la plongée en mer Rouge qui n’attend que d’être découvert. Ce minuscule pays possède des récifs coralliens typiquement colorés comme ceux que l’on trouve dans d’autres destinations de plongée en mer Rouge, mais il n’y a pratiquement pas de plongeurs dans les environs. Il se trouve également que c’est un point d’attraction pour les requins baleines, qui viennent se nourrir dans ces eaux riches en plancton. À l’extrémité sud-ouest de la mer Rouge, Djibouti est caché des foules et offre un mélange unique de lacs salés, de plateaux volcaniques et de canyons au-dessus de l’eau, ainsi qu’une vie marine diversifiée et des sites de plongée sous la surface. Les eaux de Djibouti possèdent une exceptionnelle biodiversité, avec plus de 200 espèces de coraux, mais aussi des éponges, des bancs de poissons et de nombreuses espèces de récifs. Les requins baleines se rassemblent dans les eaux chaudes pendant la floraison du plancton et vous pouvez également voir des requins gris de récif, des requins nourrices et – si vous avez de la chance – des baleines à bec ou des globicéphales. Si vous vous rendez à Djibouti, assurez-vous de laisser du temps pour plonger au Djibouti Crack. Ce site de plongée situé à Ghoubet al Kharab possède une fissure recouverte de corail qui sépare les plaques tectoniques et que vous pouvez traverser à la nage. Le Deli propose des safaris de plongée de 4 à 7 jours, ainsi que des excursions de plongée avec masque et tuba pour voir les requins baleines, et dispose d’un équipage francophone.

Plonger en novembre à Raine Island, en Australie

Si vous aimez les tortues de mer, vous pouvez aller plonger avec de grands groupes d’entre elles sur la Grande barrière de corail du nord de l’Australie ce mois-ci. Entre 40 000 et 100 000 tortues vertes descendent sur l’île de Raine à cette époque de l’année, et viennent jusque sur les plages. Vous ne pouvez pas vous promener sur cette île mondialement connue, mais vous pouvez plonger dans les eaux environnantes, où vous apercevrez de nombreuses tortues parmi les récifs vierges. Certains bateaux de croisière, comme le Spoilsport, proposent des safaris dans le Grand Nord en novembre, axés sur la recherche de ces tortues. En plus de voir des tortues, vous explorerez des sites de plongée éloignés de la Grande Barrière de Corail que peu de gens ont l’occasion de voir.

Plonger en novembre à Socorro, au Mexique

C’est le début de la saison de plongée aux îles Socorro au Mexique, qui s’étend de novembre à mai. Cette destination sauvage du Pacifique, au large du Mexique, propose des plongées stimulantes avec des rencontre pélagiques incroyables. La plupart des plongeurs s’y rendent pour voir les énormes raies manta océaniques qu’on y trouve, qui sont connues pour être peu farouches envers les plongeurs et sont présentes toute l’année. Si vous pouvez voir ces mantas tout au long de la saison de plongée de Socorro, le mois de novembre est plus chaud que les autres mois de la saison. C’est la meilleure période pour voir de nombreuses mantas et des requins. Plongez en novembre ou en décembre et vous aurez de bonnes chances de voir également des requins baleines. Si vous êtes plus intéressé par les baleines, faites une plongée Socorro de janvier à début avril car les eaux plus fraîches sont fréquentées par de nombreuses baleines à bosse !

Cet article a été écrit par des plongeurs et rédacteurs de LiveAboard.com

[Total: 0 Moyenne: 0]
NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être inscrit ! A bientôt :)

Quelque chose n’allait pas.

Ces articles vont vous plaire :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
'),document.contains||document.write(''),window.DOMRect||document.write(''),window.URL&&window.URL.prototype&&window.URLSearchParams||document.write(''),window.FormData&&window.FormData.prototype.keys||document.write(''),Element.prototype.matches&&Element.prototype.closest||document.write('')
NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être inscrit ! A bientôt :)

Quelque chose n’allait pas.