fbpx

Plongée Mer Rouge : Shark Reef & Yolanda à Ras Mohamed

Ras Mohamed… A eux seuls ces deux mots suffisent à ravir n’importe quel plongeur de la planète, le photographe exulte, et le plongeur « bio » jubile ! Situé à l’extrême sud de la péninsule du Sinaï en Égypte, Ras Mohamed bénéficie d’un classement en réserve marine depuis 1983. Son tombant, qui plonge jusqu’à 700m de fond, est un des joyaux de la Mer Rouge, tout comme son jardin de corail…

Lors de mes multiples croisières avec Diving Attitude en Mer Rouge, l’Exocet fait un passage obligé au cœur de la mondialement célèbre réserve marine, pour des immersions sur les sites de Shark Reef et Yolanda, formant à eux deux un site de plongée immense. Les deux peuvent s’explorer au cours de la même plongée, mais le site est tellement surprenant qu’il n’est pas rare d’y prévoir deux plongées.

Le tombant vertigineux du Parc National de Ras Mohamed

La mise à l’eau se faisait habituellement dès la plateforme arrière du bateau, mais pour des raisons de sécurité, c’est désormais les zodiacs qui nous déposent à proximité du tombant. Nous commençons doucement à glisser le long du mur vertical et vertigineux… de plus de 750m de haut, au pied de Shark Reef ! Le courant se fait toujours un peu sentir, tantôt dans un sens tantôt dans l’autre, et c’est très bien. Car c’est bien quand il est présent que l’on a le plus de chance d’observer de superbes bancs de poissons en pleine eau. Les nasons flottent dans le bleu en banc, les carangues patrouillent, les gaterins forment des bancs compacts, ou encore les platax qui se comptent par dizaines, et qui nagent paisiblement à proximité des gorgones qui étendent leurs branches dans les courants.

Un banc de platax sur le tombant de ras Mohamed

Un banc de nasons le long du tombant de Ras Mohamed

Deux pinacles à Ras Mohamed

Shark Reef et Yolanda Reef sont deux énormes pinacles coralliennes, que l’on peut contourner, et qui protègent un sublime jardin corallien sur une zone sableuse dont la profondeur se situe globalement entre 10 et 15m.Ras Mohammed

La pinacle Ouest tire son nom du navire qui a coulé en 1980, le Yolanda, qui transportait des sanitaires. L’épave a dégringolé au-delà de 100m mais une bonne partie du chargement est resté échoué sur une vingtaine de mètre de fond. On retrouve ainsi des cuvettes de toilettes, des baignoires ou encore des vasques en céramique.  Il n’est pas rare de voir quelques plongeurs se faire prendre en photo assis sur un des toilettes consacré à la photo souvenir !

Un jardin corallien de toute beauté

Une fois à l’abri des pinacles, et en remontant depuis les restes du Yolanda, un formidable jardin corallien s’ouvre aux plongeurs. Sur un fond sableux sont éparpillés une multitude de petits massifs de coraux. Et la vie est vraiment incroyable ici à Ras Mohamed. On peut y observer une quantité d’espèces de poissons phénoménale (Savez-vous qu’en Mer Rouge, on dénombre plus de 1000 espèces de poissons ?). Les murènes géantes sont nombreuses, tout comme les raies pastenagues à points bleus.

On y observe surtout de très nombreux poissons tropicaux comme les poissons anges, les poissons papillons, les labres, ou autres chirurgiens… Plusieurs « stations de nettoyage » attirent tout un tas d’espèces. Que ce soit un platax, un napoléon, un gros baliste ou un mérou, le travail des petits labres nettoyeurs est passionnant à regarder…

Que vous n’y aillez jamais plongé ou que ce ne soit pas la première fois, on revient toujours à Ras Mohamed avec autant de plaisir !

Si vous souhaitez vivre l’expérience et plonger à Ras Mohamed à bord de l’Exocet ou de l’Atlantis :

Retrouvez d’autres articles sur la Mer Rouge

 

[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être inscrit ! A bientôt :)

Quelque chose n’allait pas.

Ces articles vont vous plaire :

1 commentaire

marco lepoulpe 22 août 2011 - 17:44
Superbe la serie des merous
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

26