Biologie marine

Plongée dans l’étang de Thau, oasis de vie !

Anémone des posidonies (Paranemonia cinerea)

Blennie paon - Plongée dans l'étang de ThauSi vous n’y avez pas plongé, vous en avez très certainement entendu parler ! Cette lagune située entre Sète et Marseillan dans l’Hérault est bien connue des plongeurs en raison de la vie qu’elle abrite. J’y suis retourné pour la deuxième fois (seulement !!!) pour une immersion de 2h30… Je vous emmène pour une plongée dans l’étang de Thau !

Il faut compter quasiment 2h de route au départ de Marseille pour arriver sur le lieu-dit du Ponton de la Bordelaise, le site de plongée le plus connu de l’étang de Thau. Ce n’est pas pour la beauté des fonds que l’on vient ici. Même s’il est possible de faire de belles photos d’ambiance lorsque l’eau est bien claire, cela reste un étang avec un fond très majoritairement sablo-vaseux, avec néanmoins de beaux herbiers de zostère, une espèce proche de la posidonie. On y trouve par contre de nombreuses épaves de bateaux et même de voitures, situées au niveau du ponton. Le principal attrait de l’étang, et pas des moindres, c’est bien sûr toutes les espèces que l’on peut y rencontrer ! Un véritable oasis de vie…

Anémone des posidonies (Paranemonia cinerea)C’est d’abord la plus grande réserve d’hippocampe d’Europe ! Voilà pourquoi j’y avais plongé en 2010 dans le cadre d’une étude de l’association Peau-Bleue. Il est en général très courant d’en observer, tout comme les syngnathes. J’en avais d’ailleurs observer plusieurs lors de cette plongée de 2010. Pas de chance cette fois… ni syngnathe, ni hippocampe ! J’entends déjà les moqueries…

Et de toute façon, le menu est déjà copieux ! A peine les yeux sous l’eau qu’apparaissent déjà les méduses… puis les zostères et leurs fameuses petites anémones d’herbiers qui grimpent jusqu’au sommet des feuilles ! Viennent ensuite rapidement l’observation des blennies paon, nombreuses dans l’étang. Sacrément photogéniques ! Les mâles se reconnaissent facilement avec leur crête parfois très développée au-dessus de leur tête.

C’est également l’occasion d’observer pas mal de limaces de mer : il n’est pas rare de rencontrer des lièvres de mer, mais il est encore un peu tôt. Les nudibranches sont aussi une des curiosités de l’étang, avec des espèces que l’on rencontre rarement voire pas du tout en mer du côté de Marseille. Avec en plus des spécimens de bonnes tailles, ce qui rappelle un peu les plongées d’Asie du sud-est.

En plein printemps, on voit bien que la vie reprend ses droits, et l’on peut observer de très nombreuses pontes de diverses espèces un peu partout. Pas toujours évident de savoir à qui elles appartiennent…

Je vous laisse maintenant avec quelques images qui vous donneront peut-être l’envie d’aller y tremper vos palmes… si ce n’est déjà fait 😉 !

 

Vous avez aimé Le Blog de la Plongée Bio ? Ne loupez aucun article !

Abonnez-vous et recevez un email lorsqu'un nouvel article est publié.

Tout comme vous, je déteste les spams ! Votre adresse restera strictement confidentielle et sera utilisée uniquement afin de vous tenir informé des nouveautés du blog.

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager !
75

A propos de l'auteur

Anthony LEYDET... Plongeur bio

Plongeur naturaliste et photographe sous-marin, passionné par la vie marine, j'ai créé ce site web en 2007 pour vous faire partager mon obsession du milieu marin, mes voyages & rencontres...



Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Superbe en effet çà donne envie
    Tout çà fait une avec une lentille macro en “plastoc” moi je dit Chapeau
  • Superbe diaporama !
    La couleur rouille sur le fond est dû à quel organisme ?
    Les voitures rouillent ?
    Un petit panorama extérieur pour voir le ponton et l’environnement de l’ étang ,stp.
  • Superbe… C’est décidé, j’irai faire un tour là-bas. Si vous avez des conseils hébergement. Faut-il passer par une structure pour y plonger ou bien peut-on partir du bord?

    Encore merci pour ces merveilles… si près de nous
    Alain

  • Bonjour Alain !
    la plongée du bord est monnaie courante dans l’étang surtout au niveau du site du ponton. Mais il y a aussi des clubs de plongée qui permettent d’aller entre autres sur les tables ostreicoles ! Jamais fait mais je sais que les ambiances sont superbes quand l’eau est claire.
    Niveau structure, je ne les connais pas vraiment, il faut voir sur internet 😉

Subscribe without commenting