Snorkeling

Snorkeling à Port-Cros (Parc national)

Snorkeling à Port-Cros

La Provence est une région privilégiée pour la pratique du snorkeling, aussi appelé randonnée palmée. Ses centaines de kilomètres de côtes rocheuses abritent en effet de superbes sites abrités, peu profonds, dont certains ressemblent à de véritables aquariums ! Et quand la main de l’homme va dans le bon sens et protège sérieusement l’environnement, on obtient de véritables sanctuaires où la vie marine ressemble à ce qu’elle devrait être partout ailleurs… Je vous emmène faire du snorkeling à Port-Cros, dans le Var !

Port-Cros, c’est l’une des îles d’Or, en face de la commune d’Hyères. Elle se situe entre l’île de Porquerolles et l’île du Levant. Classée en Parc National en 1963, ses fonds jouissent d’une protection de plus d’un demi-siècle ! Ce fut d’ailleurs le premier parc maritime d’Europe…

Accéder au parc national de Port-Cros

Pour se rendre sur l’île de Port-Cros, il faut prendre le bateau depuis le port de Hyères. Le nombre de navettes étant réduit, je vous conseille de venir prendre la première le matin (8h00) si vous y venez pendant l’été. Vous arriverez alors sur Port-Cros avec peu de monde déjà sur place. Vous aurez alors le choix de repartir en fin de matinée, ou bien en fin d’après-midi à 17h. Sachez que pendant la saison estivale, les petites plages de l’île se remplissent très vite, et cela peut vite virer au cauchemar ! Choisissez donc bien à quel moment vous souhaitez y aller. Personnellement, je vous conseille l’automne, à partir de septembre et jusqu’en novembre voire décembre, si le temps le permet. En effet, selon les années, la température de l’eau peut rester longtemps au-dessus de 20° à l’automne.

D’ailleurs, pour vérifier la température de l’eau (en surface), j’utilise le site Météociel, qui affiche des données actualisées tous les jours.

Port-Cros

Où faire du snorkeling à Port-Cros ?

L’île de Port-Cros est relativement grande, puisqu’elle mesure 4.5km de long pour 2km de large. Cependant, il y a peu de chemins pour la parcourir entièrement. Le meilleur endroit pour faire du snorkeling est la Baie de la Palud. Une fois à terre, dirigez-vous vers le bureau de Poste, passez dans la petite ruelle adjacente, et prenez la montée juste derrière. A partir de là, vous êtes à 30-40min de marche de la plage de la Palud.

Cette baie est un endroit privilégié pour la pratique de la randonnée palmée. Particulièrement abritée, et constituée de petits fonds, on y trouve un sentier marin aménagée permettant de guider librement les nageurs.

Baie de la Palud à Port-Cros

Le sentier marin de la Palud est constitué de 6 balises, réparties entre la plage et le rocher du Rascas, chacune illustrant un milieu particulier de l’écosystème et présentant les espèces présentes et faciles à voir :

  1. la matte morte
  2. l’herbier de posidonie
  3. la faille obscure
  4. les roches éclairées
  5. les roches battues par les vagues
  6. les galets et éboulis

Sous la surface à Port-Cros

Daurade-Port-CrosLes eaux du Var et particulièrement de Port-Cros sont très souvent limpides. De plus, moins soumis au mistral que dans la région marseillaise, elles atteignent facilement des températures comprises entre 22 et 25° pendant l’été.

La mise à l’eau se fait depuis la plage de la Palud. En quelques coups de palmes, on atteint rapidement la posidonie, en pleine santé ici. L’herbier y est dense et recouvre une large partie de la zone. Les saupes s’en donnent à cœur joie, et les bancs se laissent approcher sans crainte. Ayez l’œil car vous êtes sans aucun doute observés par la vie qui s’y cache. Avec un peu de chance vous débusquerez un poulpe ou une seiche.

Snorkeling à Port-Cros - Les balisesLes balises permettent d’obtenir un maximum d’infos en quelques secondes, arrêtez-y vous un instant, et vous pourrez ainsi voir plus de choses que vous ne connaissez pas !

Le rocher du Rascas se situe à environ 200m de la plage. Entre ces deux zones, vous pourrez découvrir une belle tranche de Méditerranée. Car c’est en effet dans les premier mètres que se concentre la vie marine.

Pensez à fouiller dans les zones rocheuses près du rocher du Rascas, mais aussi sur la partie droite du sentier dans la faille obscure. Vous y verrez des sars, des daurades, des serrans, et peut-être même des dentis de bonne taille comme j’ai eu la surprise de voir.

Soyez responsable !

Port-Cros étant un Parc National, il y a des règles à suivre scrupuleusement. Ces règles sont parfaitement illustrées à l’entrée de la plage de la Palud, il est donc impossible de les louper !

Il est notamment interdit de cueillir quoi que ce soit, aussi bien sur terre que dans l’eau. Pensez à ne laisser aucun déchet derrière-vous, et si vous cassez la croûte sur place, emportez tous vos déchets avec vous, vous les jetterez sur le continent.

Comme dans tout Parc National, il est aussi interdit de nourrir les animaux, dans le but de ne pas altérer leur comportement sauvage.

Attention également à la végétation: les arbres et buissons ne sont pas des étendoirs. Il est courant de voir des visiteurs étendre leurs affaires pour les faire sécher. Ce qui a pour effet d’abîmer la végétation petit à petit.

Quoi qu’il en soit, vous croiserez certainement un garde qui outre le fait de surveiller au respect des règles, sera aussi disponible pour répondre à vos questions.

sentier-marin-palud-port-cros

Port-Cros en images

Avant de vous présenter quelques photos, voici un avant-goût qui vous donnera sûrement l’envie de tenter l’expérience Port-Cros !

 

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  • C’est Port cros que j’ai connu en 1955 alors plongeur au GERS
    Très belle l’image de la daurade , un poisson pourtant pas facile à approcher.
  • Bonjour
    Très belle l’image de la dorade. J’en aurais besoin d’une pour une future page de blog. Est ce possible ?
    Pour raconter port cros dans les années cinquante ce n’est pas facile car j’y ai surtout fait des plongées militaires. Mais les mérous de la Gabinière déjà peu farouches se laissaient encore plus approcher en DC 55
  • Bonjour Gérard !
    Merci pour la daurade 😉 Oui n’hésitez pas, envoyez moi un mail quand vous en aurez besoin, je vous l’enverrez. Vous avez donc plongé à Port-Cros en 1955 avec le recycleur DC55 du commando Hubert… Ça en jette ! J’ose à peine imaginer le bonheur que ça pouvait être sous l’eau.
    Ce qui me chagrine aujourd’hui, c’est de voir que l’on trouve un endroit comme Port-Cros extraordinaire… alors que c’était tout simplement ordinaire avant que l’on vienne mettre la pagaille dans les fonds marins… Finalement la plupart des fonds sous-marins de nos côtes sont devenus extra-ordinaires, dans le mauvais sens du terme ! Heureusement que ces zones de protection existent même si elles sont encore bien trop peu nombreuses…

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant, vous recevrez un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être abonné, et à bientôt sur Le Blog de la Plongée Bio !

Une erreur s'est produite.