fbpx

Randonnée palmée dans la réserve marine de Carry-Le-Rouet

A quelques encablures de Marseille, mais si loin du brouhaha et de la chaleur de la cité phocéenne, on peut encore trouver des petits bouts de paradis qui enchanteront les snorkeleurs. La Côte-Bleue représente une réussite en termes de protection marine, et son parc marin vous offrira de quoi en avoir plein les yeux… La plage du Cap Rousset, en plein cœur de la réserve marine de Carry, est l’endroit idéal pour la découverte du snorkeling et bien sûr de la vie marine de Méditerranée.

Comment accéder à la réserve marine de Carry-Le-Rouet ?

En arrivant par l’autoroute A55, prendre la D9 direction Côte-Bleue et sortir à Carry-le-Rouet. Devant le port, prendre à gauche et après la montée, tourner à droite au niveau du panneau « Cap Rousset ». Le petit parking fait face à la plage de Cap Rousset, point de départ idéal pour faire du snorkeling dans la réserve marine de Carry-le-Rouet.

Sur place

L’été, si vous arrivez tôt le matin (avant 9h00), vous trouverez de la place sur le petit parking ( P ) face à la plage. Dans le cas contraire, le stationnement est aussi autorisé tout le long de la route, mais les trottoirs sont vite pleins.

Une fois sur place, vous pourrez prendre un café à la buvette « Chez Eliane » qui surplombe la plage, vous y serez bien accueilli. Vous pourrez aussi y manger à midi.

La plage est surveillée par le poste de secours durant la saison estivale, et vous trouverez également une douche ( D ), bien utile pour rincer le matériel. L’ambiance sur la plage est très calme et familiale.

Mise à l’eau

Pour donner vos premiers coups de palmes, le mieux est de se mettre à l’eau derrière la petite digue sur la gauche. On peut facilement s’assoir sur les rochers qui dépassent de l’eau pour enfiler ses palmes. La mise à l’eau de la plage de sable est aussi possible mais dans les premiers mètres, vous aurez l’impression d’être dans le brouillard, l’eau y est souvent très laiteuse jusqu’à la digue (l’occasion de croiser quelques gros loups qui aiment particulièrement les eaux troubles).

Sous l’eau dans la réserve marine de Carry-le-Rouet

Le plaisir de la plongée libre...Une fois immergé, bienvenu dans l’aquarium ! Vous commencerez à évoluer dans peu d’eau (1), mais déjà girelles, sars, saupes, serrans, loups, mulets et autres labres vous accompagnent. D’ailleurs, c’est un des endroit où vous pourrez observer un grand nombre d’espèces de labres de Méditerranée.

Après avoir survolé l’herbier de posidonie (2), et peut-être repéré quelques grandes nacres juvéniles, dirigez-vous vers la gauche. Là, se trouvent des fonds particuliers: cette dalle rocheuse (3) ponctuée de « baignoires » est ce qu’il reste d’anciens récifs coralliens, caractéristiques de la Côte-Bleue. N’hésitez pas à chercher dans les cavités: poulpes, congres, rascasses y sont fréquents. Vous assisterez aussi au travail des labres nettoyeur.

De temps en temps, retournez vous : vous aurez certainement la surprise de voir que vous êtes suivi ! En effet, il n’est pas rare de se faire escorter par une horde de poissons tels que sars, oblades, dorades ou girelles ! Et oui, le poisson n’est pas craintif, c’est un des effets les plus agréables d’une réserve marine.

Si vous passez de l’autre côté de la plage, vous trouverez de gros blocs rocheux (4), dans lesquels vous aurez peut-être la chance d’observer quelques corbs, aux nageoires dorées, un des plus beaux poissons de Méditerranée, devenus rares malheureusement, et désormais protégés.

Vous reviendrez en fouillant dans les rochers sur le côté droit de la plage (5), ou la posidonie (6), tondue en permanence par d’immenses bancs de saupes.

Que vous soyez novice ou expérimenté, naturaliste ou simple curieux, les eaux du Cap Rousset auront de quoi vous donner envie de revenir tremper vos palmes dans la grande bleue, et certainement d’en apprendre toujours plus.

Avec des fonds de 0 à 8m de profondeur, et la biodiversité que l’on y trouve, petits et grands y trouveront un formidable terrain de jeux.

Le site de randonnée palmée

Mise en garde

Attention, vous êtes dans une réserve marine, il y a donc des règles à respecter. Toute forme de pêche y est interdite ainsi que les prélèvements. La plongée en scaphandre est également interdite.

Il est conseillé de faire attention avec ses palmes et d’éviter de s’accrocher au fond, afin de ne pas endommager les organismes vivants fixés. Des précautions à prendre dans la réserve, mais également partout où vous plongerez pour le respect de nos fonds !

Si vous voulez être encadrés

Le Parc Marin de la Côte-Bleue vous accueille gratuitement tout l’été sur simple inscription, pour une initiation au snorkeling, et une balade sous-marine. Par petits groupes, un guide vous emmènera à la découverte des petits fonds et de leurs habitants…

Renseignements: www.parcmarincotebleue.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être inscrit ! A bientôt :)

Quelque chose n’allait pas.

Ces articles vont vous plaire :

3 commentaires

Oriol 10 juillet 2011 - 21:38
Belles photos veinard! et belle modèle aussi! celle du loup avec le snorkeleur est très réussi (belle compo, belle lumière) mais il manque le bateau du garde en mi air-mi eau… la perfection est dure d’atteindre!!! jajajajajaa
Reply
Marco Lepoulpe 19 juillet 2011 - 17:47
Lou photograf !
Reply
Loridon 2 octobre 2016 - 8:43
Les sars sous une roche en nombre je ne savais pas que cela pouvait encore exister. Très belle image pour moi chargé de souvenirs lointains lors de mes premières parties de chasse en Corse en 1952
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

140