fbpx

Plongée à Marseille : la pierre de Briançon (île de Jarre)

par Anthony LEYDET... Plongeur bio

Pierre de BriançonAprès un premier weekend de juin venteux, le deuxième commence sous la grisaille ! Décidément, l’été ne semble pas vouloir arriver cette année. Cependant, pour le coup rien de rebutant pour aller plonger, on bénéficie tout de même d’une mer bien calme, et c’est avec plaisir que j’acceptais une invitation pour aller plonger avec Aquaformations.

C’est lors d’une plongée solo du côté de Saména il y a peu de temps, que je rencontrai Erwan Duval, gérant de l’école de plongée Plongée Phocéenne, et créateur du club associatif de plongée Aquaformations, qui emmène régulièrement plonger des groupes de collégiens pour en faire les plongeurs de demain !

Pour ce qui est de la plongée adulte, le principe est simple : un bateau, un van, du matériel et surtout pas de prise de tête ! Et pour ce qui est des plongeurs, pas plus de 10-12 et bonne humeur exigée ! Bref, on se situe entre la plongée du bord et la vraie plongée en club, en y prenant  un max d’avantages de chacun !

On avait donc rendez-vous ce matin à la mise à l’eau de la Pointe-Rouge. Le temps de papoter et de s’équiper tranquillement et nous embarquons à 9 sur le semi-rigide, direction le sud au coeur du Parc National des Calanques ! C’est aux abords de l’île de Jarre que nous nous arrêtons, avec une plongée qui se fera sur la pierre de Briançon !

Oeuf de roussetteLa pierre de Briançon est un rocher qui se détache sur la face sud de l’île de Jarre. Le spot est connu en particuliers pour sa superbe arche sous laquelle on passe facilement à environ 25m de profondeur. Couverte de gorgones et de spirographes, elle offre un superbe spectacle où l’on peut faire de belles photos… quand la visibilité est bonne ! Faudra revenir…

Ce côté de l’île de Jarre est une vraie merveille puisqu’on y trouve de nombreuses failles, des trous et même des petites grottes, comme la grotte arc-en-ciel que l’on n’a pas eu le temps de faire. Un beau mérou se cachait d’ailleurs dans l’une des failles.

Et puis histoire d’égayer un peu plus cette fin de plongée, je découvrais avec joie un œuf de roussette fièrement accroché sur une gorgone. La roussette est un des requins qui peuplent la Méditerranée, mais qui depuis quelques décennies est devenu extrêmement rare. Les anciens qui en voyaient régulièrement à l’époque, ont vu péricliter l’espèce, victime de la surpêche… Dans l’émotion, je n’ai pas vu la deuxième capsule (œuf) quelques mètres plus bas ! Voilà qui est positif…

Je vous laisse avec quelques images de cette plongée !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

[Total: 0 Moyenne: 0]

NE LOUPEZ AUCUN ARTICLE !

En vous abonnant à la newsletter, vous recevrez uniquement un e-mail lorsqu'un nouvel article paraîtra !

Merci de vous être inscrit ! A bientôt :)

Quelque chose n’allait pas.

Ces articles vont vous plaire :

4 commentaires

Hélène Marchand 9 juin 2013 - 12:51
Comme d’habitude tes photos sont somptueuses avec cette touche poétique si émouvante. Mais, si l’oeuf de roussette est rassurant, quid de ce filet sur le tombant??? Bises
Reply
Anthony... Plongeur bio 9 juin 2013 - 13:01
Salut Hélène !
Je suis flatté 😉
Et oui… malheureusement même en plein coeur du Parc National des Calanques, on trouve ce genre de choses… J’ai failli ne pas mettre la photo, et puis je me suis dit que ça serait plus utile de la mettre. Le filet était très long et coupé en plusieurs morceaux…
Reply
FRED 9 juin 2013 - 20:09
Surtout que ce filet est contre la roche donc peu d’espoirs pour le pêcheur de ramasser quoi que ce soit et gros soucis pour la faune et flore fixée lorsque le filet sera hissé !!a
Reply
Marcolepoulpe 10 juin 2013 - 21:56
Filet vite à la Pierre de Briançon !
Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

37